Douce Addiction https://douce-addiction.fr Mon, 17 Sep 2018 20:25:46 +0000 fr-FR hourly 1 Tartines avocat, mirabelles et vinaigre de Kalamansi https://douce-addiction.fr/tartines-avocat-mirabelles-vinaigre-de-kalamansi/ https://douce-addiction.fr/tartines-avocat-mirabelles-vinaigre-de-kalamansi/#respond Mon, 17 Sep 2018 20:22:42 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=719590 Hyper faciles à réaliser, ces tartines avocat, mirabelles et vinaigre de Kalamansi nous ont régalés ! Le vinaigre apporte une touche de pep's à la tartine, l'avocat et le fromage frais de la rondeur et la mirabelle une touche fraîche et sucrée. Un délice !

Douce Addiction

]]>

La saison des mirabelles est bien trop courte pour ne pas qu’on en profite. A peine arrivées sur les étales, qu’elles étaient déjà sur mon plan de travail. Et à chaque fois que je passe devant… Autant vous dire qu’elles n’ont pas le temps de finir en confiture. Et puis l’autre jour, j’ai remis la main sur un flacon de vinaigre de citron Kalamansi* que Libeluile m’avait envoyé avant les vacances, un citron originaire des Philippines, aux notes de pamplemousse et de mandarine. Je l’ai ouvert, goûté, approuvé, puis en me demandant ce que je pourrais bien en faire, j’ai attrapé machinalement une mirabelle, moi qui aime grignoter en réfléchissant. Il n’en fallait pas plus pour que la petite ampoule s’allume au-dessus de ma tête, et que je réalise de délicieuses tartines avocat, mirabelles et vinaigre de Kalamansi pour le déjeuner.

Tartines avocat, mirabelles et vinaigre de Kalamansi

Print Recipe

Ingredients

  • 4 belles tranches de pain (ici aux céréales)
  • Un ou deux avocats (selon leur taille)
  • Quelques mirabelles
  • Du fromage frais (type St Morêt)
  • Du vinaigre de Kalamansi
  • Quelques pincées de sésame noir

Instructions

1

Coupez les mirabelles en deux pour enlever le noyau. Déposez-les dans un petit saladier, ajoutez 1 c. à s. de vinaigre de Kalamansi et mélangez brièvement.

2

Epluchez l’avocat, coupez-le en deux pour enlever le noyau, puis faites de belles tranches.

3

Tartinez les tranches de pain de fromage frais. Dressez joliment dessus les tranches d’avocat et les demi-mirabelles. Ajoutez quelques gouttes de vinaigre à l’aide d’une pipette, et un peu de sésame noir. A table !

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Hyper faciles à réaliser, ces tartines nous ont régalés ! Le vinaigre de Kalamansi apporte une touche de pep’s à la tartine de part son acidité et ses notes très parfumées. L’avocat et le fromage frais offrent de la rondeur et la mirabelle une touche fraîche et sucrée à l’ensemble. Un délice !

Si vous aimez les assaisonnements originaux, je vous invite à découvrir les produits Libeluile. Cette entreprise familiale située dans l’Ain travaille depuis 2004 à l’élaboration d’huiles vierges et de vinaigres à la pulpe de fruits. Elle contrôle la provenance de ses matières premières ainsi que toute la chaîne de production, ce qui assure un produit final de qualité et plein de saveurs. J’ai par exemple beaucoup aimé l’huile d’olive au basilic, très parfumée et idéale pour l’été (avec la fameuse tomate-mozza !) ainsi que le vinaigre de tomates qui a assaisonné bon nombre de mes salades. Moi qui habituellement privilégie le traditionnel vinaigre balsamique, la découverte du vinaigre de fruits m’a donnée envie de changement. D’ailleurs je ne sais pas si j’aurai choisi de moi-même le vinaigre de Kalamansi, n’étant pas forcément très portée agrumes, mais je le trouve délicieux. Et comme la gamme Libeluile est très complète (découvrez-la en cliquant ici), je craquerai certainement pour d’autres produits comme le vinaigre de pêche de vigne, le poire et vanille, ou encore la version ananas et menthe. Affaire à suivre ! Vous connaissez Libeluile ? Quel type d’assaisonnement avez-vous l’habitude d’utiliser ?

*Produit offert

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/tartines-avocat-mirabelles-vinaigre-de-kalamansi/feed/ 0
Cake poire, miel & amandes aux notes de romarin https://douce-addiction.fr/cake-poire-miel-amandes-romarin/ https://douce-addiction.fr/cake-poire-miel-amandes-romarin/#respond Tue, 11 Sep 2018 19:45:08 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=705711 Optez pour ce cake poire, miel & amandes pour vos goûters. Il se décline de la fin de l'été à l'hiver selon vos envies, pourvu qu'il soit toujours réalisé avec de bonnes matières premières, comme du miel de qualité. Ici on ne s'en lasse pas !

Douce Addiction

]]>
Pour la thèse de Robin en Novembre dernier, j’ai dû réaliser une dizaine de gâteaux différents afin de nourrir la 50aine de convives présents pour l’occasion. Je m’y suis prise plusieurs semaines à l’avance et j’ai fait de nombreux tests, notamment pour certaines recettes que j’avais improvisées selon l’inspiration. Parmi elles, il y avait un cake poire, miel & amandes qui a eu beaucoup de succès le jour-J mais qui selon moi demandait encore quelques améliorations. Et puis l’hiver est passé, et je n’ai pas retouché à cette recette…

Mais quand j’ai vu ces jolies poires Williams, les premières de la saison, je n’ai pas résisté. Elles étaient belles et j’étais encore en vacances, l’occasion rêvée pour prendre le temps de finaliser ma recette de cake. En plus j’avais du bon miel dans mes placards, du miel Martine.

Faites vraiment attention à l’origine du miel que vous achetez, la plupart du temps il s’agit de mélanges de différentes provenances, parfois même hors Union Européenne (donc avec des normes différentes). En achetant du miel français, vous soutenez les apiculteurs de nos régions et la préservation des abeilles. Mais vous verrez que ce n’est pas si facile de s’y retrouver dans les rayons de nos supermarchés, et que bon nombre d’étiquettes sont trompeuses (par exemple, sur le devant du pot, la promesse d’un miel sélectionné par un apiculteur local et à l’arrière, une origine hors Union Européenne…). C’est notamment pour cette raison que le miel Martine m’a séduite, c’est la première marque de miel dont il est possible de suivre toute la traçabilité : lieu et date de récolte, kilos récoltés, lieu de l’extraction et de la mise en pots… Un lien figure sur chaque pot de miel pour accéder à toutes ses informations. En l’occurrence, les ruches du miel Martine sont mobiles : « nos apiculteurs font voyager les abeilles du Château la Martinette à travers toute la France et au nord de l’Italie. C’est ce qu’on appelle la transhumance. Au rythme des saisons et des floraisons, les ruches sont déplacées de région en région pour permettre aux butineuses d’aller chercher les meilleurs nectars ». Une fois de retour à la miellerie du Château La Martinette, en Provence, le miel est extrait à froid et mis en pot.

J’ai choisi le miel de romarin* pour cette recette, un miel doux de printemps pour souligner les autres aromes du cake sans en prendre le dessus. Pour y faire référence, j’ai ajouté une branche de romarin frais (du jardin) lorsque j’ai fait revenir mes poires à la poêle, de façon à légèrement les parfumer. L’ensemble est très délicat, vous verrez.

Cake poire, miel & amandes

Print Recipe

Ingredients

  • 6 à 8 poires Williams
  • 4 oeufs
  • 60 g de sucre roux
  • 50 ml d'huile neutre (ici de colza)
  • 1 + 2 c. à s. de miel de romarin Martine
  • 2 c. à s. de purée d'amandes
  • 90 g de poudre d'amandes
  • 2 poignées d'amandes effilées
  • 110 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 branche de romarin frais

Instructions

1

Epluchez les poires puis taillez-les en dés. Déposez-les dans une poêle avec 1 c. à s. de miel et une branche de romarin frais. Laissez mijoter au moins 10 minutes à feu moyen : il faut que les poires rendent du jus mais ne soient pas réduites en compote. Egouttez les morceaux de poire en conservant le jus à part et laissez refroidir.

2

Préchauffez votre four à 170°C.

3

Dans un saladier, mélangez les oeufs et le sucre puis ajoutez 2 c. à s. de purée d'amandes. Versez ensuite l'huile, 2 c. à s. de miel et la poudre amandes. Ajoutez au mélange 50 g de jus de cuisson des poires (vous pouvez utiliser le reste pour imbiber légèrement votre cake après cuisson, à l'aide d'un pinceau), puis la farine en remuant au fur et à mesure. Terminez par le sachet de levure.

4

Incorporez délicatement les poires à la pâte, puis versez le tout dans un moule à cake préalablement beurré et fariné. Recouvrez d'amandes effilées et enfournez pour 40 min de cuisson.

Notes

Pour renforcer le goût d'amandes, ajoutez un peu d'amande amère à votre préparation.

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Dès la fin de l’été et jusqu’à cet hiver, ce cake poire, miel & amandes peut s’inviter à tous vos goûters. Pour varier on peut le décliner avec de la poudre de noisettes, d’autres miels ou même d’autres fruits. Ici il a toujours beaucoup de succès, on ne s’en lasse pas ! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous l’essayez :) 

*Produit offert

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/cake-poire-miel-amandes-romarin/feed/ 0
Dessert tomate-fraise du Chef Thomas SCHOOS https://douce-addiction.fr/dessert-tomate-fraise-chef-thomas-schoos/ https://douce-addiction.fr/dessert-tomate-fraise-chef-thomas-schoos/#respond Sun, 09 Sep 2018 21:15:49 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=699060 Fin juillet je vous dévoilais ma visite des serres de tomates bretonnes, dont je garde un excellent souvenir. Depuis, je ne vois plus les tomates de la même façon ! Mais je n’ai pas terminé de vous raconter cette journée, qui s’est poursuivie par un savoureux déjeuner à la table du Chef Thomas SCHOOS, à la Closerie des Hortensias. Vous devinez qui était la star du menu ? ;) La tomate bien sûr ! Nous l’avons dégustée sous toutes ses formes, en commençant par siroter un gaspacho de tomates et guimauve tomates, puis du concombre confit et eau de concombre avec tomate séchée. Après cette mise en bouche, nous avons poursuivi les festivités par le menu suivant : EntréeTartare de concombre en eau de tomates, sabayon au basilic, maquereau brûlé, zestes de citron vertPlatThon poché à l’huile de tomate, raviole de tomate à la fleur de soucis, concombre en saumure grillé, petits légumes, ketchup de tomate verteDessertFine gelée de tomates, crème de mascarpone à l’amande douce, fraises, glace à la vanille de MadagascarMignardisesPâtes de fruits à la tomateSucettes de tomate cerise caramélisée Tout le menu était délicieux, nous nous sommes régalés ! Nous avons ensuite fait la connaissance du Chef Thomas SCHOOS en nous rendant directement […]

Douce Addiction

]]>
Fin juillet je vous dévoilais ma visite des serres de tomates bretonnes, dont je garde un excellent souvenir. Depuis, je ne vois plus les tomates de la même façon ! Mais je n’ai pas terminé de vous raconter cette journée, qui s’est poursuivie par un savoureux déjeuner à la table du Chef Thomas SCHOOS, à la Closerie des Hortensias. Vous devinez qui était la star du menu ? ;)

La tomate bien sûr ! Nous l’avons dégustée sous toutes ses formes, en commençant par siroter un gaspacho de tomates et guimauve tomates, puis du concombre confit et eau de concombre avec tomate séchée. Après cette mise en bouche, nous avons poursuivi les festivités par le menu suivant :

Entrée
Tartare de concombre en eau de tomates, sabayon au basilic, maquereau brûlé, zestes de citron vert

Plat
Thon poché à l’huile de tomate, raviole de tomate à la fleur de soucis, concombre en saumure grillé, petits légumes, ketchup de tomate verte

Dessert
Fine gelée de tomates, crème de mascarpone à l’amande douce, fraises, glace à la vanille de Madagascar

Mignardises
Pâtes de fruits à la tomate
Sucettes de tomate cerise caramélisée

Tout le menu était délicieux, nous nous sommes régalés ! 

Nous avons ensuite fait la connaissance du Chef Thomas SCHOOS en nous rendant directement dans ses cuisines pour suivre un cours particulier, la réalisation d’un dessert tomate-fraise : tartare de fraises en eau de tomate sucrée, meringue italienne et sorbet fraises-tomates. Et comme tout ce qui est bon est encore meilleur partagé, je vous glisse la recette un peu plus bas !

Tartare de fraises en eau de tomate sucrée, meringue italienne et sorbet fraise-tomate

Print Recipe

Ingredients

  • Pour le sorbet fraise (à faire la veille) :
  • 150 g de fraises
  • 100 g d'eau
  • 2 c. à s. de sucre
  • Pour le sorbet tomate (à faire la veille) :
  • 350 g de tomates
  • 100 g d'eau
  • 50 g de sucre
  • Pour le tartare de fraises :
  • 1 barquette de fraises
  • Pour l'eau de tomate sucrée :
  • 600 g de tomates, variété grappe mûre et juteuse
  • Pour la meringue à l'italienne :
  • 50 g de blancs d'oeuf
  • 120 g de sucre
  • Eau

Instructions

1

Pour le sorbet fraise (à faire la veille) :

2

Faites monter l'eau en température, puis ajoutez le sucre. Portez à ébullition et ajoutez les fraises.

3

Mixez pendant 1 minute à l'aide d'un mixeur plongeant.

4

Versez la préparation dans un contenant et laissez reposer 1 nuit au congélateur.

5

Pour le sorbet tomate (à faire la veille) :

6

Suivre le même procédé que pour le sorbet fraise ci-dessus.

7

Pour le tartare de fraises :

8

Rincez les fraises et séchez-les avant de les ciseler finement en tartare.

9

Pour l'eau de tomate sucrée :

10

Découpez les tomates en quartiers et déposez-les dans un saladier.

11

Récupérez la pulpe (l'eau et les pépins) et utilisez la chair pour une salade.

12

Filtrez la pulpe en appuyant bien pour qu'un maximum de liquide ressorte.

13

Mélangez l'eau de tomate obtenue aux fraises ciselées.

14

Pour la meringue à l'italienne :

15

Faites chauffer l'eau à hauteur dans une casserole puis faites-y fondre le sucre. Laissez cuire jusqu'à ce que le sirop s'épaississe, puis retirez la casserole du feu pour la déposer dans de l'eau bien froide afin de stopper la cuisson.

16

Montez les blancs en neige. Lorsqu'ils sont fermes, et tout en continuant à battre, versez petit à petit le sirop de sucre en mince filet le long de la paroi du saladier. Vous devez obtenir une belle couleur nacrée. Fouettez jusqu'à refroidissement.

17

18

Dans une assiette, déposez le tartare de fraises en eau de tomates sucrées.

19

Dressez joliment la meringue italienne et faites-la légèrement dorer à l'aide d'un chalumeau.

20

Disposez une quenelle de chaque sorbet à l'aide de 2 c. à s.

21

Ajoutez quelques fraises fraîches coupées en deux, et éventuellement quelques pistaches concassées.

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/dessert-tomate-fraise-chef-thomas-schoos/feed/ 0
Mojito fraise-basilic https://douce-addiction.fr/mojito-fraise-basilic/ https://douce-addiction.fr/mojito-fraise-basilic/#respond Thu, 30 Aug 2018 22:15:53 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=683041 Avec l’Amoureux on a la chance d’avoir quelques plants de fraises dans notre jardin, et chaque année j’attends avec impatience l’arrivée des premiers fruits. En fonction des variétés, la saison des fraises s’étend d’avril à octobre, de quoi en profiter même après la rentrée. Ici il nous reste encore quelques jours de vacances dont on compte bien profiter, et pourquoi pas en sirotant quelques cocktails ? Si vous me suivez sur Instagram, vous savez certainement qu’il y a quelques semaines la marque Unaju m’a envoyée quelques-uns de ses jus pétillants. Ils sont bios et mêlent systématiquement un fruit et une plante, ce qui m’a particulièrement attirée. J’avais beaucoup aimé le mélange abricot-thym, et en découvrant la version fraise-basilic j’ai tout de suite eu envie de l’utiliser pour réaliser un mojito. Et vous savez quoi ? C’était délicieux ! J’ai adoré ce mojito fraise-basilic ! Ca change de la version traditionnelle et les fraises apportent un petit côté très gourmand au cocktail. On le refera sans hésiter ! Vous faites souvent des cocktails maison ? Quels sont vos préférés ?

Douce Addiction

]]>
mojito fraise-basilic

Avec l’Amoureux on a la chance d’avoir quelques plants de fraises dans notre jardin, et chaque année j’attends avec impatience l’arrivée des premiers fruits. En fonction des variétés, la saison des fraises s’étend d’avril à octobre, de quoi en profiter même après la rentrée. Ici il nous reste encore quelques jours de vacances dont on compte bien profiter, et pourquoi pas en sirotant quelques cocktails ?

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez certainement qu’il y a quelques semaines la marque Unaju m’a envoyée quelques-uns de ses jus pétillants. Ils sont bios et mêlent systématiquement un fruit et une plante, ce qui m’a particulièrement attirée. J’avais beaucoup aimé le mélange abricot-thym, et en découvrant la version fraise-basilic j’ai tout de suite eu envie de l’utiliser pour réaliser un mojito. Et vous savez quoi ? C’était délicieux !

mojito fraise-basilic

mojito fraise-basilic

Pour 1 verre de mojito fraise-basilic

Print Recipe

Ingredients

  • 2 à 3 fraises
  • 1 c. à s. de sucre en poudre
  • 2 cl de rhum blanc
  • 1 bouteille de jus pétillant fraise basilic Unaju (ou à défaut, de la limonade)
  • Quelques feuilles de basilic frais

Instructions

1

Coupez les fraises en fines tranches et déposez-les au fond d'un verre. Ajoutez une c. à s. de sucre en poudre, mélangez, et réservez pendant au moins 30 min.

2

Une fois que les fraises ont rendu du jus, ajoutez quelques feuilles de basilic, le rhum, puis recouvrez de jus pétillant fraise basilic. Mélangez brièvement, trinquez et dégustez !

Notes

Vous pouvez réaliser ce mojito sans alcool, ou ajouter plus de rhum selon vos envies.

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

J’ai adoré ce mojito fraise-basilic ! Ca change de la version traditionnelle et les fraises apportent un petit côté très gourmand au cocktail. On le refera sans hésiter !

Vous faites souvent des cocktails maison ? Quels sont vos préférés ?

mojito fraise-basilic

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/mojito-fraise-basilic/feed/ 0
Marinade estivale pour grillades : citron, orange et herbes aromatiques https://douce-addiction.fr/marinade-estivale-pour-grillades/ https://douce-addiction.fr/marinade-estivale-pour-grillades/#respond Tue, 14 Aug 2018 21:28:06 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=652696 Très parfumée, cette marinade estivale va devenir un incontournable de vos grillades. Faites-y mariner du poulet ou du porc et conservez-la pour déglacer votre plancha après cuisson, vous obtiendrez un délicieux jus. Bon appétit !

Douce Addiction

]]>
Le week-end dernier on a reçu du monde à la maison, l’occasion de faire une petite plancha. Pour changer des traditionnelles brochettes, j’ai eu envie de faire du poulet mariné. Ma maman fait une marinade estivale à base d’agrumes qui fonctionne très bien avec les viandes blanches, et j’avais tout ce qu’il me fallait sous la main pour la reproduire. Bien souvent les recettes de marinade s’improvisent, il suffit de mélanger un corps gras (habituellement de l’huile) et un corps acide (jus de citron, vinaigre, vin,…) puis d’y ajouter des épices et/ou herbes aromatiques pour obtenir quelque chose de savoureux. J’ai donc réalisé cette recette au feeling, sans même penser la publier sur le blog, mais c’était si joli que je n’ai pas résisté à faire une petite photo. Et comme à la dégustation nous nous sommes régalés, voici la recette pour vos prochaines grillades.

marinade estivale

Marinade pour grillades : citron, orange et herbes aromatiques

Print Recipe

Ingredients

  • 8 filets de poulet
  • 2 citrons
  • 1 orange
  • 8 c. à s. d'huile d'olive
  • Herbes aromatiques (ici herbes de Provence, thym et romarin)
  • Mélange 5 baies
  • Sel

Instructions

1

Zestez un citron, réservez, puis pressez l'ensemble des agrumes. Conservez les écorces et coupez-les en morceaux. Filtrez le jus pour récupérer les éventuels pépins, puis mélangez-le avec l'huile d'olive. Ajoutez les zestes de citron puis assaisonnez de 3 grosses pincées d'herbes de Provence (frottez-les entre vos doigts pour en libérer le maximum d'arômes) et de quelques tours de moulin de mélange 5 baies. Salez puis mélangez bien. La marinade est prête !

2

Tranchez vos filets de poulet en deux dans l'épaisseur (ou demandez à votre boucher de le faire).

3

Au fond d'un plat, versez un peu de marinade puis disposez vos filets de poulet. Entre chaque couche de viande, ajoutez quelques morceaux d'écorce d'agrume et des brins d'herbes aromatiques fraiches. Recouvrez de marinade puis réservez au réfrigérateur au moins 6 heures.

Notes

Avant la cuisson à la plancha (ou à la poêle), ôtez les morceaux d'écorces ainsi que le thym et le romarin frais. Egouttez rapidement vos filets de poulet, faites les cuire à la plancha et déglacez avec le restant de marinade afin d'obtenir une sauce savoureuse. Bon appétit !

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Si vous utilisez des herbes aromatiques séchées, je vous invite vivement à choisir des herbes Label Rouge, une garantie de qualité et d’origine française. Ici j’ai utilisé le mélange d’herbes de Provence Label Rouge de chez Ducros, qui m’a été offert par la marque, et j’en suis très contente. Pour info, il est rarement indiqué la provenance des herbes qu’on nous vend, et l’appellation « herbes de Provence » n’est pas une appellation d’origine, ce qui veut dire qu’on peut tout à fait commercialiser des « herbes de Provence » venant de l’autre bout du monde ! Alors privilégiez le Label Rouge si vous n’avez pas la chance de pouvoir cultiver vos propres aromates.

J’espère que cette recette de marinade estivale vous aura inspiré. Elle parfume à merveille la viande et apporte beaucoup de fraîcheur aux grillades. Nous l’avons servie avec un salad bar, comme bien souvent lorsque nous recevons, et tout le monde s’est régalé ! Alors à votre tour ;)

marinade estivale

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/marinade-estivale-pour-grillades/feed/ 0
Visite d’une serre de tomates en Bretagne https://douce-addiction.fr/visite-dune-serre-de-tomates-en-bretagne/ https://douce-addiction.fr/visite-dune-serre-de-tomates-en-bretagne/#respond Wed, 25 Jul 2018 20:13:40 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=621548 La tomate est emblématique de l’été. Dès que les beaux jours arrivent, on en met dans nos assiettes et d’ailleurs, les français en consomment en moyenne 15 kg par an (+ 18.4 kg sous forme transformée). Mais comment sont-elles produites ? Atmosphère tropicale, plants de tomates à perte de vue… Bienvenue dans les serres de tomates de Frédéric Diot, à quelques kilomètres de Rennes. Vous ne le savez peut-être pas, mais la Bretagne produit près de 90% des tomates et concombres de France. Frédéric a eu la gentillesse de nous ouvrir les portes de ses serres afin de nous dévoiler son lieu de travail et ses méthodes de production. Il est producteur de tomates et adhérent de la coopérative Solarenn, qui regroupe 1000 producteurs et commercialise 368 000 tonnes de tomates chaque année. Avant que l’AOP nationale « Tomates et concombres de France » et Mélissa de l’agence Gulfstream ne m’y invitent, je n’avais jamais visité de serres. Lorsque j’ai parlé de cette journée découverte à mon entourage, certains ont soulevé le fait que cette agriculture soit « moins naturelle », « plus industrialisée » que la culture en terre. Des a priori qui se sont avérés totalement infondés. Serre, culture hors sol, variétés hybrides,… Frédéric Diot a […]

Douce Addiction

]]>
La tomate est emblématique de l’été. Dès que les beaux jours arrivent, on en met dans nos assiettes et d’ailleurs, les français en consomment en moyenne 15 kg par an (+ 18.4 kg sous forme transformée). Mais comment sont-elles produites ?

Atmosphère tropicale, plants de tomates à perte de vue… Bienvenue dans les serres de tomates de Frédéric Diot, à quelques kilomètres de Rennes. Vous ne le savez peut-être pas, mais la Bretagne produit près de 90% des tomates et concombres de France. Frédéric a eu la gentillesse de nous ouvrir les portes de ses serres afin de nous dévoiler son lieu de travail et ses méthodes de production. Il est producteur de tomates et adhérent de la coopérative Solarenn, qui regroupe 1000 producteurs et commercialise 368 000 tonnes de tomates chaque année.

Avant que l’AOP nationale « Tomates et concombres de France » et Mélissa de l’agence Gulfstream ne m’y invitent, je n’avais jamais visité de serres. Lorsque j’ai parlé de cette journée découverte à mon entourage, certains ont soulevé le fait que cette agriculture soit « moins naturelle », « plus industrialisée » que la culture en terre. Des a priori qui se sont avérés totalement infondés.

Serre, culture hors sol, variétés hybrides,… Frédéric Diot a tout passé en revue. Grâce à lui, j’ai pu me rendre compte que la culture sous serre se base sur une agriculture raisonnée. Tout d’abord, la serre permet de protéger les cultures des intempéries et d’une partie des nuisibles. La culture hors sol, où les tomates se développent dans du substrat comme la fibre de coco, offre un arrosage goutte à goutte, directement au niveau des racines. Cette irrigation a circuit fermé permet de ne pas perdre d’eau, ni de nutriments.

Ensuite, et j’étais loin de l’imaginer, il est également question de reproduire un éco-système naturel sous la serre. L’introduction de certains insectes (comme les bourdons pour la pollinisation) permet de lutter contre les nuisibles (pucerons, mouches blanches,…) et de réduire ainsi l’apparition de certaines maladies. Frédéric nous a d’ailleurs expliqué qu’il n’utilise pas de pesticides ou produits phytosanitaires pour cultiver ses tomates, son dernier traitement se composait uniquement d’eau et de savon noir. Je fais la même chose dans mon jardin pour éliminer certains parasites qui s’attaquent aux feuilles, c’est très efficace et naturel.

Toujours dans l’optique d’éviter les traitements chimiques, Frédéric achète des plants de tomates hybrides. Contrairement aux OMG, le croisement hybride se fait naturellement à partir des fleurs et des pollens. L’idée est d’obtenir de délicieuses tomates, qui soient aussi moins sujettes aux maladies. Chaque année, avant la mise en place de nouveaux plants de tomates en semaine 51, la serre est totalement vidée et nettoyée durant 3 à 4 semaines. Tous les déchets végétaux sont alors compostés.

Contrairement à ce que pensent certains, culture sous serre ne rime pas avec industrialisation. Chaque opération est réalisée à la main, et je peux vous assurer que c’est un sacré travail : il faut effeuiller toutes les semaines afin que les premiers bouquets de tomates puissent bien mûrir, placer une « béquille » pour maintenir les tomates qui grossissent et deviennent lourdes, veiller à ce que chaque plant se porte bien, récolter,… La serre est immense, très haute car un pied de tomates peut mesurer jusqu’à 13 mètres, et l’été il y fait très chaud et humide. La tomate aime le soleil, et absorbe puis rejette naturellement l’eau pour réguler la température de la serre. Néanmoins, tout est relatif car lorsque nous y étions fin juin, nous avions l’impression d’être dans un sauna !

Finalement la culture de tomates sous serre pourrait presque obtenir le label bio, le seul obstacle étant qu’il s’agit d’une culture hors sol. Les producteurs adhérents à l’AOP nationale doivent respecter une charte, et je trouve dommage que le consommateur n’en ait pas d’avantage connaissance. J’avais bien remarqué sur certains emballages la mention « sans pesticides » mais je me disais bêtement qu’il s’agissait d’un argument marketing. Maintenant que j’ai connaissance des méthodes de production des tomates de l’AOP « Tomates de France », je les achète les yeux fermés ! D’ailleurs, j’en profite pour vous rappeler que les tomates ne se conservent pas au réfrigérateur : sous 12 degrés elles perdent leurs qualités organoleptiques !

Vous saviez déjà tout ça sur les tomates ? Quelles sont vos variétés préférées ?

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/visite-dune-serre-de-tomates-en-bretagne/feed/ 0
Chakchouka express à l’ajvar https://douce-addiction.fr/chakchouka-express-ajvar-grannys-secret/ https://douce-addiction.fr/chakchouka-express-ajvar-grannys-secret/#comments Tue, 17 Jul 2018 18:45:40 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=609507 J’adore l’Ajvar. Vous connaissez ? C’est une préparation serbe à base de poivrons rouges grillés, pelés, épépinés puis découpés en morceaux, qu’on laisse mijoter plusieurs heures avec de l’huile, du vinaigre et du sel. In fine, on obtient un caviar de poivron (le caviar rouge des Balkans, comme on aime l’appeler) au goût incomparable. J’ai découvert cette spécialité l’année dernière, à travers la marque Granny’s Secret, et depuis c’est devenue une de mes tartinades préférées. La marque utilise exclusivement des poivrons rouges Kurtovska kapija, récoltés à la main dans la montagne de Kopaonik. Il en faut 11 pour réaliser un pot (comptez 4 kg de poivrons pour 1 kg d’ajvar). L’ajvar se déguste habituellement avec du pain, mais il peut également accompagner du fromage, de la charcuterie ou même de la viande. Personnellement j’aime tellement ça que je pourrai le manger à la cuillère ! Comme je refuse de dénaturer son goût, je ne l’ai jamais cuisiné. Pour moi l’ajvar se suffit à lui-même. Mais Granny’s Secret a développé sa gamme en sortant une version « poivrons grillés & tomates » et une autre « poivrons grillés, tomates & piments Chili ». Et c’est le week-end dernier, un peu déphasée par ce match de la Coupe […]

Douce Addiction

]]>

J’adore l’Ajvar. Vous connaissez ? C’est une préparation serbe à base de poivrons rouges grillés, pelés, épépinés puis découpés en morceaux, qu’on laisse mijoter plusieurs heures avec de l’huile, du vinaigre et du sel. In fine, on obtient un caviar de poivron (le caviar rouge des Balkans, comme on aime l’appeler) au goût incomparable.

J’ai découvert cette spécialité l’année dernière, à travers la marque Granny’s Secret, et depuis c’est devenue une de mes tartinades préférées. La marque utilise exclusivement des poivrons rouges Kurtovska kapija, récoltés à la main dans la montagne de Kopaonik. Il en faut 11 pour réaliser un pot (comptez 4 kg de poivrons pour 1 kg d’ajvar).


L’ajvar se déguste habituellement avec du pain, mais il peut également accompagner du fromage, de la charcuterie ou même de la viande. Personnellement j’aime tellement ça que je pourrai le manger à la cuillère ! Comme je refuse de dénaturer son goût, je ne l’ai jamais cuisiné. Pour moi l’ajvar se suffit à lui-même. Mais Granny’s Secret a développé sa gamme en sortant une version « poivrons grillés & tomates » et une autre « poivrons grillés, tomates & piments Chili ». Et c’est le week-end dernier, un peu déphasée par ce match de la Coupe du Monde (le seul que j’ai regardé, à vrai dire), que je me suis retrouvée à devoir préparer un apéritif express. J’avais dans mes placards ces déclinaisons d’ajvar, et on avait envie d’un apéro convivial pour fêter notre 2ème étoile. Ni une ni deux, je me suis lancée dans la préparation d’une chakchouka, ce plat maghrébin que je vois passer depuis quelques temps sur la toile. Et c’était délicieux !

Chakchouka express à l'ajvar

Print Recipe
Serves: 3-4 personnes

Ingredients

  • Un pot d'ajvar "Poivrons grillés, tomates et piments Chili"
  • 1 oignon nouveau (cébette)
  • 1 poignée de tomates cerises
  • Du coulis de tomate (non assaisonné)
  • 3 oeufs
  • De la coriandre ou du persil frais

Instructions

1

Epluchez et ciselez l’oignon nouveau. Conservez les tiges vertes les plus souples et hachez-les, comme on couperait une herbe aromatique. Réservez.

2

Faites revenir l’oignon dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez les tomates cerises coupées en deux et laissez cuire quelques instants à feu doux.

3

Ajoutez l’ajvar et 3 à 4 petites louches de coulis de tomate pour détendre la sauce. Mélangez brièvement et laisser mijoter 5 minutes.

4

Lorsque la sauce est bien chaude, formez 3 petits puits peu profonds puis cassez un œuf dans chaque. Les blancs peuvent se rejoindre, ce n’est pas grave. Certaines recettes indiquent de mélanger un peu le blanc d’œuf à la sauce lors de la cuisson, je l’ai fait légèrement mais c’est comme vous le sentez. Le tout est d’éviter de casser le jaune.

5

Une fois les œufs cuits (le jaune doit rester coulant), saupoudrez des tiges d’oignon cébette hachées ainsi que de quelques feuilles de coriandre ou de persil. Dégustez avec du pain, tous dans le même plat pour un apéritif convivial.

Notes

Dans la recette originale, on fait revenir des poivrons avec les oignons, puis on ajoute des tomates. On laisse ensuite mijoter jusqu’à obtention d’une sauce.

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Tous réunis autour du plat, on s’est régalé ! Cette version express de la chakchouka nous a beaucoup plu, c’est rapide et parfait pour un apéritif à partager. On l’a dégustée avec une bouteille de rosé « Les Jamelles », pour un petit air de vacances avant l’heure.

* Produit offert

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/chakchouka-express-ajvar-grannys-secret/feed/ 1
Vacances en Charente Maritime https://douce-addiction.fr/charente-maritime-bonnes-adresses/ https://douce-addiction.fr/charente-maritime-bonnes-adresses/#respond Sun, 10 Jun 2018 18:23:41 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=525967 Durant les beaux jours de Mai j’ai eu l’occasion de me rendre en Charente Maritime, et plus précisément à St Palais sur Mer. Robin et moi y avons passé une petite semaine et nous aurons certainement l’occasion d’y retourner, alors j’avais envie d’en profiter pour vous partager les spots et bonnes adresses que nous avons découverts au cours de notre séjour. Nous avons profité d’un petit appartement bien placé, proche de la plage et du centre-ville, parfait pour tout faire à pieds. Comme bien souvent dans les zones balnéaires, les restaurants vivent du tourisme mais il semble y avoir un incontournable : Chez Bob. Chez Bob – St Palais sur Mer Placé sur le front de mer, cet établissement n’a jamais désempli alors que la plupart des touristes n’étaient pas encore arrivés. Les locaux s’y retrouvent pour boire un verre avec vue en terrasse ou manger en famille ou entre amis, peu importe l’âge. On nous l’avait conseillé alors on s’est lancé et on a été agréablement surpris : malgré le rythme effréné et la quantité de couverts par service, le fait-maison et les produits frais sont de vigueur. Nous avons testé 2 burgers accompagnés de frites et de frites de patate […]

Douce Addiction

]]>
Durant les beaux jours de Mai j’ai eu l’occasion de me rendre en Charente Maritime, et plus précisément à St Palais sur Mer. Robin et moi y avons passé une petite semaine et nous aurons certainement l’occasion d’y retourner, alors j’avais envie d’en profiter pour vous partager les spots et bonnes adresses que nous avons découverts au cours de notre séjour.

Nous avons profité d’un petit appartement bien placé, proche de la plage et du centre-ville, parfait pour tout faire à pieds. Comme bien souvent dans les zones balnéaires, les restaurants vivent du tourisme mais il semble y avoir un incontournable : Chez Bob.

Chez Bob – St Palais sur Mer

Placé sur le front de mer, cet établissement n’a jamais désempli alors que la plupart des touristes n’étaient pas encore arrivés. Les locaux s’y retrouvent pour boire un verre avec vue en terrasse ou manger en famille ou entre amis, peu importe l’âge. On nous l’avait conseillé alors on s’est lancé et on a été agréablement surpris : malgré le rythme effréné et la quantité de couverts par service, le fait-maison et les produits frais sont de vigueur. Nous avons testé 2 burgers accompagnés de frites et de frites de patate douce, et un autre soir une salade composée et une pizza. C’était simple mais bien réalisé, le pain à burger est bon (ce qui est rare !) et nous avons bien mangé. Une bonne adresse en bord de plage, sans mauvaise surprise.

Chez Bob, 8 rue des Bains, 17420 Saint-Palais-sur-Mer

Patcha – St Palais sur Mer

Rien à voir avec la cuisine, mais au détour d’une ballade j’ai craqué sur la boutique Patcha qui propose de très jolis vêtements pour enfants. Nous ne sommes pas encore concernés mais si vous avez l’occasion d’y passer, profitez-en pour parfaire la garde robes de vos petits. La patronne réalise elle-même tous les modèles et le travail est vraiment de qualité, je suis fan !

Patcha, 5 rue Benjamin Delessert, 17420 Saint-Palais-sur-Mer

Lopez, maître artisan glacier, confiseur – Royan

Le bord de mer, le soleil… Il ne manque qu’une petite glace. Allez faire un tour à Royan et rendez-vous chez Lopez qui propose des glaces artisanales. Ici tout est fait maison avec des fruits frais (sauf les parfums exotiques). Même les cornets sont faits sur place ! L’établissement propose aussi du nougat, des caramels et quelques autres confiseries. En tout cas, pour en revenir aux glaces, elles sont vraiment excellentes ! On a craqué pour les parfums pêche de vigne & verveine, framboise, citron vert et stracciatella. Un délice.

Lopez, 16 Front de Mer, 17200 Royan

Les grottes du Régulus – Meschers

A quelques kilomètres de Royan nous avons été découvrir les grottes du Régulus. Creusées naturellement dans la falaise de calcaire, elles ont été agrandies pour devenir au XIXème siècle un véritable habitat troglodytique. Une visite intéressante avec une superbe vue sur la mer !

Impossible d’être dans la région sans passer par La Rochelle. Nous connaissions déjà et avons été heureux d’y retourner et d’observer l’évolution de la ville. Mais avant de découvrir de nouveaux lieux, nous sommes allés vérifier que nos coups de cœur d’il y a quelques années valent toujours le détour.

Café Merling – La Rochelle

Petit arrêt chez Café Merling pour le goûter. Si vous êtes gourmands, ce lieu va forcément vous plaire ! Il se compose d’une épicerie au rez-de-chaussée, et d’un espace salon de thé à l’étage. Nous en avons profité pour faire quelques achats et déguster une de leurs délicieuses boissons frappées que je ne saurai que trop vous conseiller.

Café Merling, 25 rue Gambetta, 17000 La Rochelle

Le Thiers Temps – La Rochelle

Nous avions gardé un très bon souvenir d’un dîner au Thiers Temps, c’est donc avec nostalgie que nous y sommes retournés X ans après notre premier passage. Le restaurant n’est pas très grand ce qui le rend assez intime, et même si la déco a changé les plats y sont toujours aussi bons. En revanche je vous déconseille les desserts qui sont assez expérimentaux (je n’avais encore jamais goûté de chantilly au sirop de menthe !…). Côté prix comptez 26€ pour entrée-plat ou plat-dessert, et 31€ pour entrée-plat-dessert.

En photo :

  • ile flottante « Primavera » aux fèves et petits pois, chiquettes de haddock fumé, oignons rouges en pickles, poivre Kampot
  • salade de lentilles du Puy aux petits légumes, copeaux de foie gras cuit au sel, madeleines au magret fumé, dentelle de parmesan
  • Cabillaud « à la bretonne », moelleux de légumes aux sarrasin et épices douces, sucs de cidre et pesto d’herbes

Le Thiers Temps, 26 rue Thiers, 17000 La Rochelle

Le quartier du Gabut – La Rochelle

S’il y a un quartier que j’apprécie particulièrement à la Rochelle, c’est celui du Gabut. Ses maisons colorées ont un charme fou ! A chaque passage à La Rochelle on s’y ballade pour profiter de l’ambiance si particulière de cet ancien quartier de pêcheurs.

Lors de notre passage, une guinguette s’était installée pour l’été : la Belle du Gabut. Située sur la friche du quartier du Gabut, ce lieu de rendez-vous façon place du village nous a beaucoup plu. Pour profiter de la musique, manger ou simplement boire un verre, avec ou sans enfants (un espace leur est dédié), c’était très agréable. On espère que cette initiative sera renouvelée !

Un Bol d’Air, épicerie vrac et bio – La Rochelle

Je vous le disais plus haut, La Rochelle a pas mal évolué ces dernières années. On a trouvé que la ville se dynamisait et commençait à développer de petits commerces très sympas, comme cette épicerie en vrac sur laquelle nous sommes tombés par hasard. Si vous êtes sensibles à votre production de déchets, n’hésitez pas et allez y faire un tour, on y trouve de tout et ce sans aucun emballage. Si vous êtes de passage, comme nous pendant des vacances, ce magasin vous permettra de n’acheter que les quantités dont vous avez besoin et de ne pas devoir repartir avecdes boites et sachets entamés. Par exemple dans l’appartement où nous logions il y avait un lave-vaisselle mais plus de pastilles, on a donc été ravis de pouvoir en acheter seulement 3 chez Un Bol d’Air.

Un Bol d’Air, 12 rue Gambetta, 17000 La Rochelle

Merci Louis – La Rochelle

Dernière adresse coup de coeur : l’épicerie Merci Louis. On nous avait conseillé la rue Saint Nicolas pour se balader et nous n’avons pas regretté, l’atmosphère est très sympa et on y fait de belles découvertes. Quand on est passé devant la vitrine de Merci Louis, on a tout de suite eu envie d’y entrer. Et à l’intérieur, on a non seulement fait la rencontre du gérant qui est très sympa, mais en plus on a pu faire face à des tas de produits de qualité. Evidemment on a retrouvé des marques qu’on connaissait déjà comme Marlette, Le Coq Toqué, Green Ma,… mais on en a découvertes plein d’autres. Impossible de repartir les mains vides, alors on a fait nos emplettes en sirotant un jus fait minute et on s’est dit qu’on reviendrait forcément lors de notre prochain arrêt à La Rochelle.

Merci Louis, 18 rue St Nicolas, 17000 La Rochelle

La côte sauvage de la presqu’île d’Arvert

Ne quittez pas la Charente Maritime sans avoir profité de la côte sauvage. Cette plage d’une vingtaine de kilomètres, bordée par une forêt, vous en mettra plein les yeux. Lorsque nous nous y sommes arrêtés, la plage était déserte et nous nous sommes sentis véritablement seuls au mode ! Nous avions prévu d’y pique-niquer en fin de journée, c’était parfait.

J’espère que cet article vous aura permis de prendre connaissance de quelques bonnes adresses de Charente-Maritime et d’avoir un bref aperçu de la région si vous ne la connaissez pas déjà. Et si vous avez vous aussi des adresses à nous faire découvrir, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire !

 

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/charente-maritime-bonnes-adresses/feed/ 0
Entremets à la fraise, inspirés du fraisier https://douce-addiction.fr/entremets-fraise-inspiration-fraisier/ https://douce-addiction.fr/entremets-fraise-inspiration-fraisier/#comments Thu, 17 May 2018 10:29:30 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=500581 Quoi de mieux que de profiter du mois de Mai avec une recette à base de fraises ? Pour être tout à fait franche ce n’est pas le fruit que je cuisine le plus, tout simplement parce que les fraises se suffisent à elles-mêmes. Quand j’ai la chance d’en avoir dans mon jardin, j’adore les déguster à peine cueillies. Mais en région parisienne, je dois souvent attendre l’été pour pouvoir commencer ma petite récolte. Heureusement certaines fraises plus précoces, qui poussent plus au sud, font déjà leur apparition sur les étales depuis le mois dernier. C’est notamment le cas de la fraise du Périgord, la première fraise IGP (Indication Géographique Protégée) d’Europe. Elle se décline en 8 variétés (Gariguette, Darselect, Mara des Bois, Cirafine, Charlotte, Cléry, Murano et Favori) et est disponible d’avril à octobre. De quoi en profiter au maximum ! Je vous le disais plus haut, chez nous la fraise ne passe vraiment pas souvent à la casserole. Pourtant on peut l’utiliser dans plein de délicieuses recettes, sucrées comme salées. Parmi les plus connues, on trouve le fraisier. C’est une pâtisserie à base de génoise, de crème et évidemment de fraises. Je n’en avais jamais fait, alors quand on m’a […]

Douce Addiction

]]>

Quoi de mieux que de profiter du mois de Mai avec une recette à base de fraises ? Pour être tout à fait franche ce n’est pas le fruit que je cuisine le plus, tout simplement parce que les fraises se suffisent à elles-mêmes. Quand j’ai la chance d’en avoir dans mon jardin, j’adore les déguster à peine cueillies. Mais en région parisienne, je dois souvent attendre l’été pour pouvoir commencer ma petite récolte. Heureusement certaines fraises plus précoces, qui poussent plus au sud, font déjà leur apparition sur les étales depuis le mois dernier. C’est notamment le cas de la fraise du Périgord, la première fraise IGP (Indication Géographique Protégée) d’Europe. Elle se décline en 8 variétés (Gariguette, Darselect, Mara des Bois, Cirafine, Charlotte, Cléry, Murano et Favori) et est disponible d’avril à octobre. De quoi en profiter au maximum !

Je vous le disais plus haut, chez nous la fraise ne passe vraiment pas souvent à la casserole. Pourtant on peut l’utiliser dans plein de délicieuses recettes, sucrées comme salées. Parmi les plus connues, on trouve le fraisier. C’est une pâtisserie à base de génoise, de crème et évidemment de fraises. Je n’en avais jamais fait, alors quand on m’a gentiment livré 2 barquettes de fraises du Périgord accompagnées d’une recette de fraisier express, j’ai eu envie d’essayer. A la différence de la recette fournie, j’ai opté pour de petits fraisiers individuels. Et évidemment j’y ai apporté ma petite touche perso, à savoir : de la vanille, du citron, moins de sucre,… Et un dressage qui ne ressemble pas vraiment à un fraisier. Autant dire que ça n’a presque plus rien à voir avec un fraisier traditionnel, mais ces petits entremets à la fraise étaient délicieux !

Pour 12 entremets à la fraise, inspirés du fraisier

Print Recipe

Ingredients

  • Pour le biscuit :
  • 3 œufs
  • 90g de sucre
  • 75g de farine
  • 20g de fécule de maïs
  • Pour le confit de fraise :
  • 200g de fraises
  • 50g de sucre
  • 5 càs de jus de citron
  • Pour la crème :
  • 375g de mascarpone
  • 30g de sucre glace
  • 2 blancs d’oeuf
  • 1 gousse de vanille
  • Pour le dressage :
  • 200g de fraises du Périgord

Instructions

1

Pour le biscuit : Préchauffez votre four à 180°C. Dans la cuve de votre robot (ou un saladier), fouettez les œufs et le sucre pendant 12min afin d’obtenir un mélange gonflé et épais. Pendant ce temps, beurrez et farinez vos moules à muffins puis réalisez le confit de fraise. Ajoutez ensuite progressivement la farine et la fécule de maïs tamisées au mélange d’œufs et de sucre puis répartissez la préparation dans les moules. Attention, ne les remplissez pas trop, la pâte gonfle ! Enfournez pour 15min de cuisson puis laissez refroidir avant de démouler.

2

Pour le confit de fraise : Lavez et équeutez 400g de fraises. Réservez-en la moitié et coupez le reste en 4. Déposez les morceaux dans une casserole, portez à frémissement et laissez cuire 5min. Ajoutez ensuite le sucre puis le jus de citron, mélangez puis laissez cuire 5min à forte ébullition. Une fois obtention d’un mélange homogène, versez dans un plat et laissez refroidir.

3

Pour la crème : Dans un saladier, mélangez le mascarpone et le sucre glace. Fendez la gousse de vanille en deux, grattez-la à l’aide de la pointe d’un couteau de façon à en extraire les grains et ajoutez-les à la préparation. Battez 2 blancs d’œuf en neige puis incorporez-les progressivement à la crème mascarpone. Filmez au contact et réservez jusqu’au dressage.

4

Pour le dressage : Coupez les 200g de fraises restants en 2 dans le sens de la longueur. Taillez vos 6 biscuits bien refroidis en 2 dans l’épaisseur et garnissez une poche à douille de crème. Recouvrez la face intérieure de chaque demi-biscuit de confit de fraise puis d’une « dose » de crème. Déposez joliment les morceaux de fraise et ajoutez un peu de crème si nécessaire. Expérimentez plusieurs dressages et faites parler votre créativité ! Réservez 2h au réfrigérateur avant de consommer.

Notes

Vous pouvez préparer les biscuits et le confit de fraise la veille afin de n'avoir plus qu'à réaliser la crème et le montage le jour-J.

Douce Addiction : https://douce-addiction.fr

Il faut que je vous dise, Robin qui ne mange qu’exceptionnellement des fraises (les fruits en général, c’est pas son truc) a adoré cette recette. Il l’a même perfectionnée à sa façon en faisant revenir le biscuit à la poêle dans du beurre avant de le garnir, pour ajouter un peu de texture. Une preuve irréfutable que ces entremets à la fraise plairont ! Alors, vous vous lancez ?

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/entremets-fraise-inspiration-fraisier/feed/ 1
J’ai testé : le Bus Toqué, la table la mieux située de Paris https://douce-addiction.fr/restaurant-bus-toque-paris/ https://douce-addiction.fr/restaurant-bus-toque-paris/#respond Tue, 01 May 2018 18:26:29 +0000 https://douce-addiction.fr/?p=471332 Le mois dernier, Robin et moi avons eu la chance de découvrir le Bus Toqué. Annoncé comme la table la mieux située de Paris, ce restaurant mobile sillonne la capitale avec une seule promesse : nous en mettre plein les yeux et les papilles. Autant dire qu’on avait hâte d’y être ! Dîner dans un bus est assez insolite, on ne savait pas à quoi nous attendre… et nous avons été bluffés : les 14m de long du véhicule contiennent une cuisine, un bar d’accueil et pas moins de 12 tables. L’installation intérieure est contemporaine, noir et rose, et nous fait totalement oublier que nous sommes dans un restaurant sur roues. Tout a d’ailleurs été étudié pour qu’on ressente le moins possible la mobilité du lieu : dessous de table anti-dérapant, support pour les verres… et une conduite souple et ralentie. Chaque table est également équipée d’une tablette munie d’écouteurs, afin de pouvoir suivre la visite. Durant le trajet en bus, dès lors que nous passons devant un « point d’intérêt » (rue, monument, musée,…), une vidéo démarre pour nous en raconter l’histoire. Place de la Concorde, le bus démarre. Les festivités peuvent commencer ! On découvre les premiers lieux et les explications […]

Douce Addiction

]]>
Le mois dernier, Robin et moi avons eu la chance de découvrir le Bus Toqué. Annoncé comme la table la mieux située de Paris, ce restaurant mobile sillonne la capitale avec une seule promesse : nous en mettre plein les yeux et les papilles. Autant dire qu’on avait hâte d’y être !

Dîner dans un bus est assez insolite, on ne savait pas à quoi nous attendre… et nous avons été bluffés : les 14m de long du véhicule contiennent une cuisine, un bar d’accueil et pas moins de 12 tables. L’installation intérieure est contemporaine, noir et rose, et nous fait totalement oublier que nous sommes dans un restaurant sur roues. Tout a d’ailleurs été étudié pour qu’on ressente le moins possible la mobilité du lieu : dessous de table anti-dérapant, support pour les verres… et une conduite souple et ralentie.

Chaque table est également équipée d’une tablette munie d’écouteurs, afin de pouvoir suivre la visite. Durant le trajet en bus, dès lors que nous passons devant un « point d’intérêt » (rue, monument, musée,…), une vidéo démarre pour nous en raconter l’histoire.

Place de la Concorde, le bus démarre. Les festivités peuvent commencer ! On découvre les premiers lieux et les explications de la tablette en dégustant quelques délicieuses olives de kalamata accompagnées d’une coupe de champagne. Puis place aux entrées avec deux assiettes : du foie gras de canard Rougié enrobé d’une chapelure persillée, accompagné d’une tranche de pain feuilleté de chez La Parisienne, puis du saumon mariné aux essences de gingembre, crème d’aneth et chips de parmesan. Les portions sont généreuses et savoureuses, on se régale. Mais ce n’est pas toujours évident de tout suivre : les intitulés des plats, les monuments, le guide, la dégustation (et en plus pour moi, les photos de nuit dans un bus en mouvement)… Notre attention est très sollicitée.

Le Bus Toqué poursuit son trajet et nous voilà devant la Tour Eiffel. On s’y arrête pas moins de 15min afin de nous laisser le temps de la contempler, il est même possible de descendre pour faire quelques photos. Avec Robin nous décidons de rester à l’abris de la pluie, d’autant que le plat vient de nous être servi : suprême de volaille, olives, écrasé de pommes de terre et poêlée de légumes de saison . Nous sommes moins enthousiastes sur cette assiette, plus classique, qui manque un peu de raffinement et de surprises côté saveurs. J’aurai personnellement bien troqué le manchon de volaille contre un peu plus de poêlée de légumes.

On reprend notre route avec la découverte de nouveaux lieux parisiens et d’une assiette de fromages composée de Brie et de Cantal. Encore une fois les portions sont généreuses, on n’a d’ailleurs pas terminé de peur de ne plus avoir de place pour le dessert. Sur la fin de la visite les interventions de la tablette sont moins fréquentes, et nous sommes d’ailleurs surpris de nous voir servir le dessert alors que nous sommes déjà de retour Place de la Concorde. On a certainement pris du retard, mais cela n’enlève en rien le plaisir de découvrir cette ultime assiette composée d’un éclair au caramel beurre salé de chez l’Eclair de Génie. C’est un dessert très gourmand, qu’on aurait sans doute d’avantage apprécié si nous n’avions pas déjà le ventre si plein.

Notre ballade dans le Bus Toqué s’arrête ici et nous avons été ravis d’en faire l’expérience. L’aménagement de ce restaurant mobile est assez impressionnant et nous avons passé un dîner agréable, tant grâce au service en mouvement maîtrisé qu’à la conduite souple du bus.

Connaissant déjà Paris, nous aurions aimé que les explications du guide audio soient parfois un peu plus détaillées. Mais c’est certainement un choix de condenser les informations, étant donné que notre attention est déjà très sollicitée par la tablette ainsi que ce qu’il se passe derrière les vitres et dans nos assiettes.

Côté repas nous avons trouvé le menu généreux et plutôt bien exécuté aux vues des contraintes en cuisine. A titre tout à fait personnel, nous aurions aimé qu’il soit un peu plus végétal, les protéines étant copieusement servies pour chaque assiette. De même qu’après un tel menu, et ce même si l’éclair était très gourmand, nous aurions d’avantage apprécié un dessert plus léger, plus frais (avec des fruits ?). Néanmoins je pense qu’il y a aussi une volonté de proposer un menu composé d’éléments phares de notre gastronomie (avec une sélection de produits issus de l’artisanat français), et qui satisfera tous les appétits.

Envie de découvrir Paris et de vivre une expérience insolite à votre tour ?
Rendez-vous sur le site du Bus Toqué !

 

*Repas offert, article écrit en toute liberté

Douce Addiction

]]>
https://douce-addiction.fr/restaurant-bus-toque-paris/feed/ 0