Top

A propos

Autoportrait Eva

Si je suis gourmande depuis toujours, c’est grâce à la photographie que je me suis intéressée au domaine culinaire.

J’ai commencé la photo comme certains commencent à fumer : d’abord pour essayer, timidement, puis de plus en plus souvent jusqu’à ce qu’une sorte de mécanisme interne me pousse à appuyer sur le déclencheur de façon presque chronique. Avec les années, le rythme de ma production photographique s’est apaisé. Je photographie moins mais, je l’espère, mieux.

A force de m’intéresser au travail des autres, celui des amateurs comme des professionnels, des artistes comme des publicitaires, la photographie culinaire m’est apparue comme une évidence. Dans une librairie, je suis d’avantage attirée par un beau livre de recettes qu’un livre de voyage ou de portraits, et je suis capable de rester des heures à feuilleter les ouvrages, admirer les images, balayer des yeux les recettes… Evidemment, je finis toujours par avoir faim.

Petit à petit, j’ai compris que c’était ce métier que je voulais faire. Et me voilà.

Eva Tinghino, 26 ans, photographe gourmande.

86280323cdfa1b56028577180e252fdcQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ