Top
J'AI TESTÉ

Jus fait maison : blender ou extracteur de jus ?

Jus-maison-Greenis-01

Lors de mon emménagement, j’avais très envie de m’offrir de quoi faire des jus maison. Je souhaitais consommer mieux, et donc troquer les boissons industrielles trop sucrées qui me faisaient bien souvent mal au ventre contre un mélange fruité fraîchement réalisé avec des produits que j’aurai choisi. C’est donc pleine d’enthousiasme que je me suis lancée à la recherche de l’appareil idéal, et que je me suis retrouvée face un dilemme : blender, centrifugeuse ou extracteur ?

A travers cet article je vais vous aider à choisir l’appareil qui correspondra le mieux à vos besoins, en me basant sur les interrogations que j’ai pu rencontrer lors de mon enquête pré-achat. 

Jus-maison-Greenis-02

L’extracteur de jus

Comme son nom l’indique, l’extracteur de jus a pour mission d’extraire le jus des fruits et légumes. Pour cela il presse lentement l’aliment à l’aide d’une grosse vis et en sépare la partie solide (la pulpe) de la partie liquide (le jus) grâce à un système de filtration, afin d’obtenir une boisson dépourvue de fibres. 

Un bon extracteur tourne généralement à moins de 80 tours/minutes, alors qu’une centrifugeuse peut fonctionner jusqu’à 10 fois plus vite. Alors pourquoi préférer l’extracteur ? Tout simplement parce que la chaleur provoquée par la vitesse de la force centrifuge (qui permet de séparer le jus des fibres) détruit une grosse partie des vitamines et nutriments. De plus l’apport d’air créé par la rotation intensive va oxyder prématurément votre jus. Pour conserver le maximum de bonnes choses dans vos boissons, il faut donc presser vos fruits et légumes à froid, c’est à dire opter pour le plus faible rapport tours/minute possible.

Jus-maison-Greenis-03

Pour cet article j’ai utilisé un extracteur de jus Greenis, et plus précisément le modèle F-9010EU. C’est un appareil au design agréable, robuste et très compact (à peine plus encombrant que ma petite machine à café Nespresso). Côté utilisation on ne peut pas faire plus simple puisqu’il n’a qu’un unique bouton ! Mais ce qui m’a le plus séduite, c’est son moteur hyper silencieux (30 à 55 db) qui permet de faire des jus même le matin quand tout le monde dort. Avec ses 65 tours/minute, il ne produit aucune chaleur et respecte donc les aliments, ce qui est essentiel pour conserver tous les bienfaits des fruits et légumes. L’extracteur Greenis est livré avec 2 filtres de tailles différentes permettant de laisser passer plus ou moins de fibres dans vos jus, un « tamis fermé » pour réaliser des glaces et sorbets, et même un moule à toffu. A noter qu’on peut également réaliser des laits végétaux et des purées d’oléagineux. Je redoutais un peu le moment fatidique du nettoyage, mais finalement l’appareil se démonte facilement et Greenis pense à tout en joignant dans le colis une petite brosse permettant de bien enlever les fibres du filtre. 

Jus-maison-Greenis-04

Pour réaliser mes jus maison je me suis basée sur les recettes du livre « Bar à jus de fruits & légumes » de Vibeke Blomvagnes, qui regorge de délicieuses recettes mais surtout de nombreuses explications nutritionnelles très pratiques.

Pour commencer j’ai eu envie de tester une recette pleine de légumes au joli nom de « Rêve de verdure ». C’est un jus dépuratif qui peut aider l’organisme à lutter contre les infections en renforçant le système immunitaire.

Jus-maison-Greenis-05

L’avantage de l’extracteur est qu’il n’y a absolument pas besoin d’éplucher ou de tailler vos aliments avant de les mettre dans l’appareil. Le système interne permettant de séparer les fibres du jus va automatiquement mettre de côté la peau, les pépins et même le trognon. En revanche il faut toujours enlever le noyau (il risquerait d’abîmer votre extracteur) et peler les agrumes car leur peau contient une huile que nous ne digérons pas. Essayez tout de même de garder le plus de blanc possible car il contient 90% des nutriments des agrumes, tout comme la peau des fruits qui est généralement très riche en vitamines. Personnellement j’achète des fruits et légumes bio, mais si ce n’est pas votre cas je vous conseille d’éplucher vos aliments. 

Jus-maison-Greenis-06

Lorsqu’on utilise un extracteur, on pense très souvent à y glisser des fruits et légumes mais moins des végétaux alors qu’ils sont excellents pour la santé. Par exemple les feuilles d’épinards présentes dans ce jus « Boisson énergétique » offrent entre autre un bon apport en fer. Pour que les feuilles libèrent le maximum de jus, il est préconisé de les compacter puis de les insérer entre deux produits à forte teneur en eau (ici le citron ou le concombre).

Jus-maison-Greenis-07

Je vous l’expliquais plus haut, l’extracteur de jus divise le jus et les fibres. Ces éléments sont ensuite récupérés grâce à deux réceptacles. Les fibres qui ressortent de l’extracteur Greenis sont bien sèches, ce qui prouve que l’appareil extrait le maximum de jus des aliments. Afin de limiter les déchets, vous pouvez réutiliser les fibres pour fabriquer votre propre terreau et enrichir vos plantations, ou même les intégrer dans une recette (on en reparlera certainement dans un prochain article). 

Certains aliments comme la banane ou l’avocat sont dépourvus de jus, c’est pourquoi il est déconseillé de les passer à l’extracteur. Les baies et autres fruits rouges offriront un faible rendement, et leur prix relativement élevé aura tendance à nous dissuader de les transformer en boisson. Dans ce cas, comment les intégrer à nos mélanges ? C’est ce que nous allons découvrir avec le prochain appareil de cet article : le blender.

Jus-maison-Greenis-08

Le blender

Le blender va vous permettre de mixer de nombreux aliments : fruits, légumes, végétaux, graines, oléagineux… Contrairement à l’extracteur, il ne sépare pas le jus des fibres mais va tout broyer jusqu’à obtenir un mélange fluide. On l’utilise principalement pour faire des smoothies, gaspachos, soupes & cie, mais il offre une multitude de possibilités que nous aborderons un peu plus loin.

A l’inverse de l’extracteur, plus les tours/minute sont élevés sur le blender, mieux c’est. En effet, pour broyer parfaitement les aliments même les plus solides, il lui faut une très grosse vitesse d’exécution. Attention donc à ne pas investir dans un appareil n’étant pas assez puissant pour obtenir un mélange homogène.

Jus-maison-Greenis-09

Faisons connaissance avec le blender FGR-8800EU de Greenis. En bref : c’est un véritable petit bijou de technologie. Son écran tactile présente plusieurs programmes (smoothie, boisson chaude, pâte, sauce, poudre, glace pilée…), on peut le connecter à son Smartphone via l’application Greenis, et il s’allume tout seul une fois le couvercle bien fermé, ce qui est très sécurisant. Il est vraiment peu bruyant (85 db) et ce malgré son maximum de 15 000/tours minutes, mais je le trouve encombrant ce qui peut être un véritable point négatif quand on a une petite cuisine. Autre détail mais qui a tout de même son importance si comme moi vous aimez coordonner vos électroménagers : l’extracteur et le blender ne sont pas du même rouge, dommage !

Jus-maison-Greenis-10

Rappelez-vous, tout à l’heure on abordait le fait que certains aliments ne contenaient pas ou très peu de jus, et qu’il était donc peu intéressant de les passer à l’extracteur. La solution est toute trouvée avec le blender ! Prenons par exemple le jus « La star des enfants » qui contient de la banane et des fraises. Une fois les autres aliments (orange, pommes, carottes) passés à l’extracteur, il suffit de verser le jus obtenu dans la cuve du blender, d’y ajouter la banane et les fraises ainsi que quelques glaçons, puis de mixer. Vous obtiendrez un mélange onctueux qui vous permettra de profiter de tous les bienfaits de vos aliments. Il en est de même pour le jus « Boisson énergétique » qui contenait entre autre de l’avocat.

Jus-maison-Greenis-11

Je l’évoquais plus haut, le blender a plein d’autres cordes à son arc. Sa puissance lui permet non seulement de réaliser des préparations liquides, mais aussi de réduire en miettes des aliments solides pour réaliser par exemple de la poudre d’amande, du café moulu, de la glace pilée… Rien ne l’arrête. J’ai donc décidé de mettre le blender Greenis a rude épreuve en réalisant un milk-shake à la vanille, de la poudre d’amande et de noisette, de la glace pilée, une crème fouettée, et même une pâte à pizza. Succès garanti !

Jus-maison-Greenis-12

Pour conclure

Vous l’aurez compris, l’extracteur de jus et le blender possèdent chacun des atouts indéniables mais surtout, ils répondent à une utilisation différente bien que parfois complémentaire.

L’extracteur de jus produira une boisson très fluide et dépourvue de fibres tout en conservant le maximum de vitamines, minéraux et antioxydants grâce à une extraction à froid. Notez que l’état liquide favorise l’absorption des nutriments par l’organisme. 
De son côté le blender, grâce à sa rotation élevée, permettra de broyer tous les aliments et d’obtenir un mélange lisse et homogène, en conservant les fibres qui sont essentielles à l’alimentation. 

Pour ma part, suite à notre emménagement j’avais opté pour le blender qui me paraissait être un appareil pratique car multi-fonctions. Je l’utilise très régulièrement pour me faire des smoothies, des préparations crues comme ma compote mangue-framboises-beurre de coco, pour réaliser des bases de gâteau comme celle du cheesecake, et même l’hiver pour les soupes et veloutés. Le blender que j’avais choisi était livré avec un sac à jus qui permettait de filtrer les préparations afin d’en extraire les fibres, ce qui me semblait être une bonne alternative pour réaliser des jus maison. Mais je dois bien avouer que depuis que j’ai testé l’extracteur de jus Greenis, je suis tombée sous son charme et j’aurai maintenant bien du mal à m’en passer. Il est si compact qu’il peut rester sur mon plan de travail et son moteur ultra silencieux me permet de faire des jus à n’importe quelle heure. Parfois j’y glisse juste une pomme pour me faire un petit verre pour le goûter. Plus jamais je n’achèterai de jus de grande surface, vive les jus-maison ! 

 

Surprise ! 

J’ai tellement été convaincue par la qualité des produits Greenis que j’ai demandé à la marque de vous gâter en vous faisant profiter d’un code promo exclusif pour les lecteurs du blog.

Rendez-vous sur le site de Greenis avec le code K45KN6 pour bénéficier de -10% sur vos achats ! 

Jus-maison-Greenis-13

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply
    Sabrina
    11 Fév 2017 at 19:24

    Bonjour,
    je découvre votre blog avec grande joie car j’avais la vive intention d’investir dans un extracteur de jus.Mais où cela se complique c’est que j’avais découvert le greenis F-9007( par conseil)et qu’en allant sur le site j’en ai découvert un autre le F-9088.Et du coup plus moyen de me décider. Alors du coup j’aimerais avoir votre avis: le modèle ancien avec une garantie de 2 ans ou le plus récent à 100 euros de plus avec une garantie de 10 ans.
    Merci de m’aider dans mon choix….

    • Reply
      Douce Addiction
      02 Mar 2017 at 22:25

      Bonjour Sabrina,
      Je comprends votre hésitation, choisir un modèle n’est jamais chose aisée. Ceci étant, il faut voir quelles sont vos motivations dans l’achat d’un extracteur et surtout quelles sont vos priorités : tours/minutes, décibels, taille, budget… Le modèle F-9088 semble vraiment bien avec ses 30 tours/minutes et sa taille compacte. Mais si vous préférez opter pour un modèle moins onéreux pour commencer, le F-9007 fera certainement très bien l’affaire aussi (j’ai le modèle F-9010EU qui me semble identique et j’en suis ravie !).
      Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à me faire un retour si vous décidez de passer à l’achat. Et n’hésitez pas à piocher quelques idées de jus par ici, j’en publie régulièrement :)
      Merci de votre visite !

    Laisser un petit mot

    faa2f2b41d2044731061ac2e4f56fc6dWWWWWWWWWWWWWWWWW