Top
ADRESSES GOURMANDES

Une soirée chez Maison Blanche

Souvenez-vous, il y a quelques temps j’ai remporté un concours organisé par le Journal des Femmes grâce à ma recette de St-Jacques comme un dessert. J’avais alors eu droit à un joli commentaire d’Eric Frechon, juré du concours, et remporté un bon d’achat de 225€ chez La Clé des Chefs à dépenser dans un restaurant gastronomique, un cours de cuisine ou coaching ou encore des mets fins et grands crus livrés à domicile. J’avais tout de suite opté pour un restaurant gastronomique et mon choix s’est très rapidement arrêté sur Maison Blanche.

Maison Blanche 01

                                                                                                                                            Crédit photo : Maison Blanche

Samedi soir nous avons donc été dîner sur les toits du théâtre des Champs Elysées. Un cadre magnifique, une vue imprenable et une carte élaborée par les frères Pourcel, cette soirée s’annonçait merveilleusement bien !

Maison Blanche 02
                                                                                                                                                                             Crédit photo : Maison Blanche

A notre arrivée nous avons été très bien accueillis puis installés dans une alcôve (la bleue visible sur la photo), plus intime qu’une table classique sans pour autant nous priver de la vue exceptionnelle qu’offrent les toits du théâtre.

On nous apporte rapidement la carte et j’explique alors que nous bénéficions d’un bon cadeau La Clé des Chefs. Lors de ma réservation, on m’avait annoncé un apéritif, un menu gourmet, un ¼ de vin, un ½ litre d’eau et un café chacun. Après renseignements, l’homme (que je suppose être le chef de rang) nous explique que nous sommes libres de dépenser nos 225€ comme bon nous semble et nous propose un apéritif : « Nous avons des coupes de champagne à 25€ mais cela risque d’être juste pour votre budget ! ». En réponse à nos airs interrogatifs, il poursuit « Vous savez, 225€ c’est un budget très limité pour nous. Je vous laisse réfléchir et vous apporte une carafe d’eau ».
Préférant finalement une bouteille de vin à un apéritif, nous passons commande et attendons l’arrivée du sommelier. En guise de conseils, ce dernier nous explique « Celui-ci est très bon mais le Chablis n’est sûrement pas dans vos moyens ». Nous n’aurons malheureusement droit qu’à des indications tarifaires et choisirons seuls une bouteille de Vouvray Le Bouchet à 54€. « Vous risquez de dépasser votre budget », nous dit-il. Et alors ? Avions-nous précisé que nous ne pouvions pas compléter le bon cadeau ?

Attardons nous maintenant sur la cuisine : nous avions choisi entrée, plat et dessert à la carte et autant vous dire que nous nous sommes fait plaisir !

Maison Blanche 03

Terrine de foie gras de canard, fondant de coing au sirop safrané

Un foie-gras parfaitement assaisonné et un mariage réussi avec le fondant de coing, ni trop sucré ni trop acide. Cette entrée était accompagnée de toasts grillés pour une dégustation des plus agréables.

Maison Blanche 04

Velouté de potiron, oeuf parfait, tartine de cèpes au lard de Colonnata

Un velouté doux et goûteux, accompagné d’un oeuf parfait… parfait ! La tartine était bonne mais le velouté se suffisait à lui-même, un vrai coup de coeur.

Maison Blanche 05

Filet de boeuf Black Angus, croustillant de pommes de terre, poêlée de girolles et échalote confite

Cuit à la perfection, le filet de boeuf est servi avec un jus savoureux. C’est une viande de grande qualité comme on en a rarement (jamais ?) mangé ! Le croustillant de pommes de terre apporte un contraste de texture grâce à son coeur fondant et sa croute délicate, et la poêlée de girolles est un vrai plaisir pour les amateurs de champignons. Enfin, l’échalote confite souligne le plat d’une note sucrée, classique mais au succès garanti.

Maison Blanche 06

Biscuit chaud au chocolat “Araguani”, crème fouettée à la vanille, glace café parfumée aux agrumes

Dès le premier coup de cuillère, un torrent de chocolat tiède s’échappe du biscuit pour notre plus grand bonheur ! L’équilibre des goûts est bien maîtrisé : pas d’amertume, pas d’excès de sucre et le chocolat bien présent sans être écœurant. La crème fouettée est à peine sucrée mais bien vanillée et apporte de la douceur au dessert. Dommage pour la glace au café qui avait déjà commencé à fondre en arrivant.

Maison Blanche 07

Autour d’un croustillant citron, granité et sorbet

Le croustillant citron est un dessert délicat. En bouche, on ressent d’abord une légère note sucrée qui s’estompe quasi instantannément pour laisser place à une acidité pleine de discrétion. La glace au citron est sûrement la meilleure que j’ai pu mangé jusqu’à présent, bien loin de celles trop sucrées ou trop acides qu’on nous sert habituellement. Le granité est idéal pour terminer le repas, plein de saveurs et de fraîcheur.

Maison Blanche 08

Après 30 longues minutes d’attente (et pas moins de 3 réclamations de notre part sans que personne ne daigne nous l’amener), on nous a enfin apporté l’addition et annoncé la tragique nouvelle : un dépassement de 14€. Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, nous n’étions pas restreints par le montant de la carte cadeau et avons donc réglé la différence sous le regard méprisant du chef de rang. Je tiens d’ailleurs à rappeler que notre « budget très limité » nous a tout de même permis de déguster entrée, plat et dessert chacun ainsi qu’une bouteille de vin. Une addition de 239€ qui aurait été amplement justifiée si l’ensemble du personnel s’était montré à la hauteur du prestige de l’établissement.

Le cadre exceptionnel et la qualité du repas n’ont fait que renforcer notre stupéfaction face à l’attitude du personnel. Le problème vient-il de la carte cadeau ou de nos 22 ans ? Des deux peut-être ? Est-ce une raison pour se permettre de telles réflexions ? Nous avons été humiliés et je regrette d’avoir été trop bien élevée pour oser hausser le ton. Amoureux des bonnes choses, nous étions si heureux de passer la soirée chez Maison Blanche. Bien loin de penser que le conte de fée se transformerait en cauchemar, nous avions même envisagé d’y fêter notre anniversaire de rencontre. Quelle bien mauvaise idée ! Je ne peux m’empêcher de penser à ceux qui économisent pour s’offrir un dîner dans un restaurant tel que celui-ci et y célébrer un événement particulier. Leur fait-on comprendre autant qu’à nous qu’ils ne sont pas à leur place ? Triste réalité quand la cuisine est synonyme de convivialité, d’échange et de partage.

Maison Blanche 09

J’espérais réellement vous écrire un bel article, vous faire rêver et vous donner envie, à votre tour, d’aller chez Maison Blanche. Malheureusement une partie du personnel s’est comportée avec condescendance à notre égard et a gâché notre soirée. Je tiens quand même à accorder une mention spéciale aux serveurs qui, eux, nous ont toujours servis et desservis avec sourire et bonne humeur. Nous pensions revenir avec des étoiles dans les yeux, il n’en est rien : cette soirée nous a laissé un goût amer.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un petit mot

b0aee349572d62e174fde9aae5fab2e3TTTTTTTT