Top
SORTIES & DECOUVERTES

Vins de la famille Bourgeois, cuisine latina-américaine et ceviche maison chez Isana

Cet été j’ai voyagé en Amérique Latine tout en restant à Paris ! J’ai passé une excellente soirée chez Isana, un restaurant du 9ème arrondissement de Paris totalement dépaysant. D’inspiration latino-américaine, la décoration y est colorée et la cuisine délicieuse. Empanadas, ceviche, tacos,… Saviez-vous que ces mets venus d’ailleurs pouvaient tout à fait se marier avec du vin de chez nous ? C’est ce que nous a prouvé la famille Bourgeois.

Installée à Chavignol, cette famille d’amoureux du vin s’attache depuis 10 générations à révéler les grands terroirs de l’appellation. Le vignoble se compose de plusieurs parcelles réparties sur 72 hectares, avec des natures de sol différentes, ce qui permet à la Famille Bourgeois de révéler toutes les nuances de saveurs de Sancerre et de Pouilly-Fumé. La famille de vignerons cultive deux cépages, le Sauvignon blanc et le Pinot Noir, et produit ses vins en viticulture raisonnée. Elle s’est également installée en 2000 à Marlborough, en Nouvelle-Zélande, créant alors un vignoble en agriculture bio. 

C’est en présence d’Arnaud Bourgeois que la découverte des cuvées de la famille Bourgeois a commencé. Le premier vin dégusté, le Petit Bourgeois rosé 2017, accompagne à merveille les soirées d’été qui riment souvent avec barbecue et apéro dinatoire. C’est donc tout naturellement que nous l’avons savouré en début de soirée, avec un assortiment d’empenadas, pandebono, guacamole et hummus.

Après avoir goûté tous les empanadas et m’être resservie d’un verre de rosé, place à l’atelier ceviche avec Jean-René Chassignol, chef du restaurant Isana. Si la plupart des convives connaissaient déjà cette spécialité péruvienne, pour ma part je n’en avais encore jamais mangé. Chez Isana, le ceviche est réalisé à la demande, c’était donc l’occasion rêvée d’en découvrir tous les secrets.

Le ceviche se compose principalement de poisson cru mariné et/ou de fruits de mer préalablement cuits. C’est l’acidité du citron qui cuit le poisson et le parfume par la même occasion. Nous avions à notre disposition plusieurs type de poissons, des crevettes, du calamar et du poulpe, à agrémenter ensuite de céleri, patate douce, haricots noirs, oignon pickles, radis, graines de courge, sésame, olives,…

Après avoir chacun composé nos assiettes au gré de notre créativité (je vous montre la mienne juste en dessous), nous sommes passés à table. Le ceviche a été dégusté avec un Sancerre Grande Réserve 2017, un Sauvignon blanc que j’ai trouvé délicieux (le vin blanc est mon vin préféré, celui-ci m’a particulièrement plu). Quant au ceviche, je rejoins l’avis des amateurs, c’était un régal.

Pour la suite du menu, nous avons savouré un Aji de Gallina, qui n’est autre qu’un taco composé de poulet effiloché, sauce lait de coco/piment, asperge, pâte de haricots noirs et sésame grillé. C’était très bon et, comme vous pouvez l’imaginer, nous l’avons accompagné d’un verre de Sancerre, La Bourgeoise 2017, un pinot noir de caractère.

Comme nos ventres étaient déjà bien plein, nous avons opté pour des desserts à partager et c’était une très bonne idée, l’occasion de pouvoir tous les goûters en petite quantité. Ils ont été servis avec un Pouilly-Fumé, La Demoiselle de Bourgois 2015, dont les arômes fruités se sont particulièrement bien mariés avec les desserts. 

Ponctuée de découvertes, je garde un très bon souvenir de cette soirée et des vins de la Famille Bourgeois. Si vous avez l’occasion de passer à Sancerre, ne manquez pas de vous rendre au Domaine Henri Bourgeois pour une dégustation des vins. Personnellement je n’y manquerai pas !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un petit mot

Praesent venenatis quis ipsum vel, sit leo. tempus Donec