Top
VOYAGES

Week-end à Nantes

Début Septembre, sur un coup de tête, on a passé un week-end à Nantes. C’est une ville qu’on ne connaissait absolument pas, et j’avais déjà vu sur la blogosphère quelques adresses qui me faisaient de l’œil. Juste le temps de faire une réservation sur AirBnB et nous voilà partis !

nantes-restau

Nantes regorge d’adresses alléchantes et nous n’avons bien évidemment pas pu toutes les tester en un week-end. Cependant voici une petite sélection qui pourra certainement vous donner des idées. Et pour le petit déjeuner, passez à La Petite Boulangerie (1 place St Félix ou au Marché de Talensac) qui a été un véritable coup de coeur. La maison est tenue par Franck Dépériers, Meilleur Ouvrier de France, et vous pouvez y aller les yeux fermés ! Je crois n’avoir jamais mangé de croissants aussi bons. 

nantes-sugar-blue-cafe

Sugar Blue Café
4 Rue de l’Arche Sèche, Nantes

Lorsque nous sommes arrivés à Nantes, vers 15h, nous nous sommes arrêtés dans ce chouette coffee shop. Il était un peu tard pour déjeuner mais nous avons tout de même pu partager un bun (pastrami, emmental, tomate, cornichon, moutarde anglais et cream cheese) en sirotant un thé glacé et une citronnade maison. C’était frais et agréable, sans parler de l’énorme part de carrot cake qu’on a eu pour le dessert. Le brunch doit être sympa, à tester une prochaine fois !

nantes-suppli-factory

Suppli Factory
1 rue de l’Arche Sèche, Nantes

Juste en face de Sugar Blue Café on est tombé une adresse dédiée aux fameuses boules de riz panées italiennes que j’affectionne tant ! Les suppli viennent de Rome et sont uniquement composés de riz, tomate et mozza, tandis que les arrancini siciliens sont plus gros car garnis. La version bœuf braisée était victime de son succès (il faut dire qu’il y avait foule !) alors on s’est rabattu sur un Fermier (jambon blanc, béchamel au gruyère et fourme d’Ambert) et un Potager (petits pois, carotte, oignon). Si vous ne connaissez pas ces spécialités, n’hésitez pas, ça vaut le coup d’essayer ! 

nantes-by-sainbioz

By Sainbioz
34 Rue Léon Jamin, Nantes

On avait repéré cette très jolie adresse réputée pour ses burgers. La déco y est poétique et cosy mais nous avons opté pour la terrasse afin de profiter au maximum du beau temps. Dans l’assiette c’est plutôt sympa : Crispy Chicken Burger (poulet pané maison, chips de Coppa, Comté Beillevaire, cheddar, sauce Sainbioz, oignon, pickel et salade) pour l’Amoureux, Dude Burger (steak, guacamole, tomate, oignon rouge, sauce Sainbioz et cheddar) pour moi. Ca sent les produits frais et le fait-maison, mais il nous a manqué un petit quelque chose pour être totalement conquis. Un peu plus de pep’s dans le burger (une pointe de crème de vinaigre balsamique aurait été parfaite dans le mien), du thym sur les pommes de terre… Vu le nombre de burgers qu’on a déjà goûté on devient peut-être exigent.

nantes-l-uni

L’u.ni
36 Rue Fouré, Nantes

Lors de nos recherches d’adresses on avait eu très envie de tester ce restaurant. Comme bien souvent dans ce type d’établissement, l’ambiance est apaisante et le service impeccable. Nous avons opté pour le menu Carpe Diem 4 temps (40€), un menu surprise composé d’une entrée, d’un poisson, d’une viande et d’un dessert. C’est agréable de se laisser surprendre par des assiettes qu’on découvre totalement. Moi qui ne suis pas fan de foie gras poêlé, j’ai beaucoup aimé celui proposé en entrée. Le dessert était frais et délicat avec un bel accord figue-citronnelle. Globalement la cuisine est recherchée et savoureuse, mais nous n’avons pas eu de gros coup de coeur. Ca reste néanmoins une bonne adresse, on reviendra !

 

nantes-ballades

nantes-passage-pommeray

Je ne vais pas m’étaler sur les incontournables de Nantes, mais pour notre part nous avons eu envie de découvrir le Jardin des Plantes et ses drôles d’aménagements, le grand marché de Talensac, les célèbres machines de l’Ile (la visite se fait très vite, on a été un peu déçus même si le passage de l’éléphant reste impressionnant) et le Passage Pommeraye situé dans le centre-ville. N’hésitez pas à flâner sans but, on fait souvent de belles découvertes et c’est un excellent moyen de s’imprégner de l’atmosphère de la ville.

nantes-machines-jardin

nantes-le-nid

On est également allez boire un verre au Nid, et surtout profiter de l’incroyable vue du spot. L’aménagement cet espace a été réalisé en juin 2012 par Jean Jullien lors du Voyage à Nantes, et l’accès ne coûte qu’un euro. Une fois là-haut on surplombe la ville, c’est superbe ! On peut ensuite siroter un cocktail en s’installant dans « les œufs » de la gigantesque cigogne emblématique du lieu.

nantes-jane-jardinerie

Si vous me connaissez un peu, vous savez certainement que j’aime les plantes (et surtout les plantes grasses). Impossible de ne pas s’arrêter chez Jane (10 rue Mercoeur), une très belle boutique de Nantes où l’on trouve des tas de succulentes et autres jolis végétaux. Si vous avez un cadeau à faire ou simplement envie de verdir votre intérieur, foncez. De notre côté on n’est évidemment pas reparti les mains vides.

trentemoult-01

Avant de quitter Nantes nous nous sommes arrêtés à Trentemoult, un ancien village de pêcheurs sur la rive gauche de Nantes. Il y a quelques années j’avais eu un coup de cœur en voyant les photos de Molaire & Tentacules et j’étais ravie de m’y rendre à mon tour. C’est un lieu plein de charme où on a véritablement l’impression d’être déconnecté. Les maisons colorées, le calme, les chats qui se prélassent, les plantes… Ca donne envie d’y vivre. Une très belle parenthèse ! 

trentemoult-03

trentemoult-02

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un petit mot

25a876aaff1cbce956593e7cd5aa2f7233333333333333333